Terrarium automatisé

Introduction

Avec l’émergence de la domotique qui se démocratise plus facilement auprès du grand public, il est naturel que les terrariophiles aient envie d’automatiser en partie le maintien de leurs terrariums. Voyons ici les options, les avantages et inconvénients.
 

Les différents choix

La lumière

D’une manière générale, c’est un des paramètres principaux que tous les terrariophiles automatisent de façon plus ou moins consciente. Le concept de base étant une lampe gérée par un progammateur de temps.

Les systèmes de lampes les plus complexes sont automatisées avec des LEDs qui s’allumeront et s’éteindront de manière décalées afin de simuler l’aube et le crépuscule.
 

Le chauffage

Souvent couplé au système lumineux, il arrive cependant régulièrement, notamment en France, qu’on le branche sur un thermostat. Ce dernier sera en charge d’augmenter ou diminuer la température émise par le système lumineux.
 
 

L’humidité

Le dernier gros point de la gestion électronique. Il consiste le plus souvent à placer au sein des terrariums souhaités des buses d’arrosage qui, reliées par des tyuaux à un une pompe dans un bac d’eau, écouleront l’eau sous forme de pluie fine. C’est donc un système très appréciés pour des terrariums plantés nécessitant une humidité élevée.
 

Les différentes solutions

Matériels professionnels

Il existe différentes marques proposant différentes gammes qui permettent eux mêmes d’automatiser un ou plusieurs, voir tous les points ci-dessus. Les prix vont du simple au double et l’on peut s’attendre au simple minuteur « vendu pour les terrariophiles » à des systèmes plus ou moins complexes proposant parfois des pré-configurations en fonctions du biotope et des plantes et/ou animaux maintenus.
 

Le « home made »

ou « DIY » pour « Do it yourself » (faites le vous mêmes). Il nécessite généralement quelques connaissances en électronique et en programmation informatique. L’arrivée des micro ordinateurs (Arduino…) facilitent grandement la tâche, notamment dû à leurs très faibles coûts. Vous aurez alors le choix de brancher vous mêmes différents capteurs (humidité, luminosité, etc.) à différents appareils (lampes, brumisateurs, appareils chauffants, etc.) et éventuellement pouvoir afficher le tout sur, par exemple et selon vos capacités, page web ou support mobile.
 

Avantages et inconvénients

Solutions professionnelles

Avantages

  • Adapté aux milieux
  • Multitudes de gammes
  • Eprouvé par un grand nombre d’utilisateurs, y compris les systèmes les plus simplistes

Désavantages

  • Le prix, souvent onéreux

Solutions maisons

Avantages

  • Le prix
  • Les extensions liées à votre imagination

Désavantages

  • Le prix peut vite devenir très excessif selon la complexité et le choix des matériaux
  • Les compétences nécessaires à la réalisation d’un tel système

 

Terrariophilie automatisée

C’est vraiment une question de goûts et de choix personnel. La plupart des terrariophiles rêvent de systèmes automatisés mais se limiteront généralement à un simple On/Off des différents appareils à différents moments de la journée. S’il est possible par exemple, d’automatiser dans une moindre mesure par exemple les périodes saisonnières, qui, pour certaines espèces, sont « indispensables » à la reproduction. Le choix des terrariophiles se dirigera généralement sur la méthode manuelle pour les raisons suivantes:

  • Le prix, souvent trop onéreux à un tel système de perfectionnement
  • Les compétences souvent absentes à la réalisation d’un produit maison

Par ailleurs, pour beaucoup de terrariophile, l’automatisation de leurs installations impliquent une perte de contrôle, ou plus justement dit, une perte de suivi des espèces qu’ils maintiennent. En provocant une forme de fainéantise, le soigneur perdra également l’envie d’observer, de comprendre et d’apprendre sur ces bêtes. Ce désintérêt peut parfois faire place à une forme de « laisser aller » où la bête n’est plus que nourrie de temps en temps et ce, jusqu’à sa vente ou sa mort.
 

Conclusion

Le choix d’automatiser ou non ses installations est un choix totalement personnel et libre pour le terrariophile. En se lançant dans une domotique, il se doit simplement d’être conscient des avantages et inconvénients que cela lui apporte. À ce jour, il est cependant avéré un certain manque de recule quant aux bien-faits ou réels désavantages avec le maintien d’espèces ophidiennes qu’offre l’automatisation et ce, même s’y certains l’utilisent de manière plus ou moins complète depuis plusieurs années.