Terrariums naturels

Introduction

On peut voir aux cours de ces dernières années une recherche constante de l’amélioration des conditions de maintien de la part des terrariophiles. Cette recherche passe notamment par une meilleure compréhension des mœurs et du biotope de l’ophidien maintenu. Deux courants de pensées se distinguent alors, surtout concernant les serpents vivant en milieu tempéré à tropical. En effet, les ophidiens vivant en milieu aride et/ou désertique sont plus facilement gérables de part l’absence d’humidité et la conception du biotope plus aisée puisque elle se limite, sans être tout à fait être vrai, au substrat. Nous parlons ici alors que des cas d’environnement tempérés à tropicaux.

 

Définitions

Une région soumise à un climat tempéré, encore appelée région tempérée ou zone tempérée, est dans le sens commun une partie de la surface terrestre où les températures ne sont pas extrêmes, c’est-à-dire ni torrides, ni glaciales.

Zone tempérée chaude d'après Köppen ; vert clair : été sec, vert foncé : pas de saison sèche. Les régions tropicales faisant partie de cette zone sont des régions montagneuses. - Crédit: Wikipédia
Zone tempérée chaude d’après Köppen ; vert clair : été sec, vert foncé : pas de saison sèche. Les régions tropicales faisant partie de cette zone sont des régions montagneuses. – Crédit: Wikipédia

 

Dans le système de classification des climats défini par Köppen, un climat tropical est un climat non aride où la température moyenne mensuelle ne descend pas en dessous de 18 °C (64,4 °F ) tout au long de l’année.

Carte des climats mondiaux - Crédit: Wikipédia
Carte des climats mondiaux – Crédit: Wikipédia

 

Le climat subtropical humide (Köppen Cfa ou Cwa avec 4 mois > 20 °C ), est une zone climatique caractérisée par des étés chauds et humides (mois le plus chaud > 22 °C ), ainsi que par des hivers courts mais pouvant aller de très frais à très doux (température moyenne du mois le plus froid comprise entre -3 et 18 °C ).

Climat subtropical humide - Crédit: Wikipédia
Climat subtropical humide – Crédit: Wikipédia

 

Variations écologiques

Comme on peut le constater il existe bon nombre de climats qui vont naturellement influencer l’écologie. Il convient alors de prendre différents éléments en compte:

  • l’espèce qui sera maintenue dans le climat souhaité
  • La région
  • la faune (notamment les détritivores) et la flore naturelle
  • Les cas spécifiques tels que les microclimats

Il est possible de prendre d’autres éléments en compte tel que les biômes, les zones Fergusons.

De nombreux sites scientifiques et touristiques permettent d’établir une liste des points précédemment cités.
 

La conception

Il existe différentes méthodes de conceptions de terrariums naturels, les principales matières utilisées étant la mousse expansive, le mortier ou encore le prélèvement naturel (quand c’est autorisé). Pour la gestion de l’eau, nous pouvons citer les billes d’argiles et la feuilles de filtres, un système de cascades internes ou externes au terrarium, etc. Les modes de fixations vont de l’elastopur à l’epoxy R123 en passant par les produits conçus pour l’aquariophilie ou la cuisine (salle). De nombreux tutoriaux existent sur la conception d’un décor naturel entre autre grâce aux terrariophiles possesseurs d’amphibiens qui ont très clairement de l’avance dans ce domaine sur les éleveurs d’ophidiens et lézards.
La conception d’un terrarium naturel dépendant de nombreux facteurs comme le choix du matériel (bois, verre, Forex PVC, etc.) et est décrit sur la page des méthodologies et des substrats.
 

Points négatifs

Les paramètres de maintiens des plantes, ajoutés à ceux des animaux, demanderont une part de soins supplémentaires car le maintient des plantes influencera sur l’environnement dans le terrarium et la santé des animaux. L’évolution des plantes et la gestion de l’humidité qui doivent être bien contrôlées, pourront demander certains réajustements dans la structure du terrarium.
 

Points positifs

Pour tout passionné qui désire rapprocher son animal de son biotope et observer des comportements qui y sont relatifs, ce type de terrarium, quand il est bien adapté, est ainsi l’espace idéale pour l’animal qui adoptera ainsi des comportements naturels.